home webzine

> Accueil Webzine > Rubrique Divers
 

L'ENVOLEE #22

webzine_journal_Envolee_2.jpg #22
A chacun sa taule
Cette année, l’état n’a pas lésiné sur les étrennes : on enfermera plus longtemps, on surveillera et on réprimera plus largement. Même si « les caisses sont vides », ils ne sont pas avares, au gouvernement : pour les jeunes, une nouvelle prison à Orvault, et deux de plus d’ici peu (Meaux et Porcheville) ; pour les prisonniers classifiés dangereux, une cure illimitée dans des centres de rétention de sûreté. Les parlementaires ont signé : vous reprendrez bien quelques années de plus ! Sans oublier ceux qui ont fait de la route : cadeau de bienvenue, une bonne rafle, un centre de rétention et un billet retour. Fallait le savoir avant : le carton d’invitation est obligatoire. Ajoutez ceux qui n’ont pas vu un feu rouge et vous comprendrez que les hôtes manquent de place - mais pas d’idées : on l’a vu, ils ont construit des écoles-prisons, des hopitaux-prisons, des maisons-prisons (ils appellent ça les « arrêts domiciliaires : tu restes chez toi , mais t’es en prison)... on attend les crèches-prisons pour les délinquants en bavoir.
Contrairement à ce que prétendent les gestionnaires de l’enfermement, ça ne videra en aucun cas les taules, qui continueront de se remplir au fur et à mesure de l’application des lois, de la multiplication des jugements et du martèlement de l’évidence des vertus de la prison : si la société va mal, c’est à cause de ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas obéir à ses règles ; c’est eux qu’il faut à tout prix enfermer.
Et le consensus fonctionne, c’est le moins que l’on puisse dire : on crève dans les prisons, c’est la vie ; on confond soins et peines, c’est le progrès ; les humanistes fournissent des alibis aux pires exactions, c’est la déontologie. Le secteur médical et le secteur éducatif sont désormais inscrits dans la machine judiciaire et carcérale au même titre que les juges et les matons. Les médecins ont maintenant le pouvoir de « prescrire » des peines, et les éducateurs celui de fermer des cellules.
Résultat des courses : un adolescent se suicide à l’EPM (établissement pour mineurs) de Meyzieux ; on l’a lu dans la presse, tout le monde a bien fait son travail : faire exister l’insupportable.
C’est à ceux qui refusent, qui continuent de dire non aux enfermements, ceux qui, avec leurs moyens, s’opposent aux EPM, aux rafles, aux projets de peine perpétuelle, de construire les rapports de forces nécessaires.
SOMMAIRE
LA PRISON TUE :LA MORT DE « LU » À FRESNES / LES TENDANCES CARCERALES :LE COR ; LE BRACELET ELECTRONIQUE / CRIMINELS A PERPETE / LA RETENTION DE SURETE / LE MEDICAL DE SURETE / ABOLITION DE LA PERPETE
LE MOUVEMENT DES PRISONNIERS ITALIENS / LE RAPPORT DU CPT / LA PRISON TUE ENCORE : LE RAPPORT DE LA CNDS SUR LA MORT D’ERIC BLAISE /A CHACUN SA TAULE :RETOUR SUR SIX MOIS D’EPM / PRISONS POUR ETRANGERS / RETOUR SUR DEUX MOIS De LUTTES / CHRONOLOGIE / QUAND JE DIS RETENTION, Y’A PRISON QUI VA AVEC /POLITIQUE DU CHIFFRE / ARRESTATIONS DANS LE 94, QUELQUES PRECISIONS / 22, V’LA LA JUSTICE / POLICE PARTOUT, JUSTICE PAREIL / VILLIERS-LE-BEL ET LE CONTROLE DES QUARTIERS POPULAIRES / TÊTE DE TURC, TEMOIGNAGE DE FATHIA / LA FABRIQUE DU COUPABLE, TEMOIGNAGE DE RENE SALAÜN
LES NOUVEAUX SITES, LIVRES, LES NOUVELLES EMISSIONS