home webzine

> Accueil Webzine > Rubrique Livres
 

La petite maison dans la zermi

2008-06-16_zermi.jpg Thierry Pelletier ?... Thierry Pelletier ?... Je ne voyais pas de qui il s’agissait... mais si ! me dit le gars de Libertalia, C’est Cochran !
Aaaah ouais... là maintenant, ça me parle... Grosse tête, gros poings, grande gueule, cœur énorme, culture sans fin du pavé, du social et du rock’n’nroll, c’est ce gars que je croise depuis que j’ai 14 ans dans Paname et sa banlieue partout ou j’ai trainé ma carcasse oui partout... bistrots, restos, concerts, manifs, squatts, bastons, sur terre, sous terre, intra-muros, extra muros, de jour, de nuit, ou l’entre-deux...

Figure du Paris sauvage des faiseurs d’à-côtés et des chercheurs d’ailleurs, Thierry Pelletier nous décrit ses souvenirs et ressentis d’éducateur de rues ici dans quelques chroniques de haut vol.
D’une écriture rapide, brève, brute, incisive, il envoie toute personne sensible au cœur des histoires qui semblent s’être passées la veille ou ce matin même. A la simple lecture on peut y sentir les odeurs de misère, de pisse, de foutre et d’alcool. On y sent aussi l’inefficacité et la lâcheté de nos institutions... mais l’on y sent surtout l’humanité et la sensibilité d’un gars qui s’est confronté et plongé au cœur du monde de la came et de la rue mais que tous les coups qu’il y a pris n’ont ni muselé, ni éteint, ni aigris. On y sent le souffle des laissé(e)s-pour-compte et des blessé(e)s de la vie.
Fortes, concises, grinçantes, drôles, ses chroniques en appellent d’autres à venir j’espère... et pourquoi pas des romans ?

La petite maison dans la zermi. Chroniques. Ed. Libertalia 2007